FRONTIERE(S)

frontires.jpg

FRONTIERE(S)

2006 – France/Suisse – Horreur/Thriller – 1h48

Réalisation : Xavier Gens

Avec : Karina Testa (Alex), Samuel Le Bihan (Goetz), Estelle Lefébure (Gilberte), Aurélien Wiik (Alex), David Saracino (Tom)

Sortie France: 23 Janvier 2008

Sypnosis :

Alors que l’extrême droite est sur le point d’arriver au pouvoir, de jeunes banlieusards commettent un braquage. Poursuivis par des flics hargneux, les membres de la bande dépassent la « frontière » de leur propre violence. Ils s’enfuient en voiture et débarquent dans une auberge perdue en pleine forêt, à la limite de la « frontière » luxembourgeoise.

Les tenanciers de cet étrange établissement, accueillants dans un premier temps, vont peu à peu montrer leurs vrais visages : celui de la folie et de la mort ! Crochets de boucher purificateurs, porcs agressifs, coups de flingue mal placés, armes blanches aiguisées à l’extrême, cannibalisme déjanté, néo-nazi sur le retour : les potes vont devoir affronter la douleur absolue et dépasser la « frontière » de l’horreur la plus extrême. Tout ça dans un seul et unique but : survivre. Ou mourir vite !

bscap0000.jpgbscap0008.jpg

Depuis le temps que je voulais le voir, ma déception n’est que plus grande… Après avoir visionné le film, je trouve que Frontière(s) porte bien son nom, à savoir, qu’il n’est ni bon ni mauvais…

bscap0007.jpgbscap0039.jpg

Quand je pense que ce film aurait pu cartonner mais avec tous ces défauts, ça ne sera pas le cas… Dommage car les films français qui donne dans le cinéma d’horreur se font rares.

bscap0029.jpgbscap0021.jpg

Frontière(s) est indéniablement inspiré du film culte « Massacre à la tronçonneuse » mais malheureusement, il n’atteint pas son niveau de par ses erreurs dans le choix scénaristique. C’est un peu un mélange de TCM, Calvaire et la haine.

bscap0012.jpgbscap0058.jpg

En prenant comme base les élections présidentielles et les manifestations violentes qui se sont déroulées dans la rue, Xavier Gens va vite nous faire comprendre que son film emprunte la haine raciste produiguée par le FN.

bscap0055.jpgbscap0048.jpg

Or, cela n’est pas forcément une mauvaise idée de départ mais le problème, c’est la façon dont il l’amène. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas toujours des plus fins.

bscap0043.jpgbscap0077.jpg

Déjà, quand on voit les jeunes qui ne sont ni plus ni moins que des racailles qui ont commis un malfait (un hold up ?) se faire massacrer, franchement, on comprend leurs bourreaux et on les applaudiraient presque pour leur bonne action…

bscap0075.jpgbscap0072.jpg

S’il n’y a avait que cela mais non, dans la famille de dérangés, on assiste à un spectacle des plus grotesques avec le père et ses sales manières d’allemands nazis qui veut créer une progéniture pure pour sa succession.

bscap0067.jpgbscap0060.jpg

Là encore, de nombreuses erreurs plombe le film comme la fille qui est choisie pour être la mère porteuse. Cette dernière enceinte de plusieurs mois est arabe et a les cheveux noirs or le père veut une race supérieure soit des enfants blancs et blonds…

bscap0083.jpgbscap0100.jpg

Je pense notamment à la scène où cette même fille se fait couper les cheveux car « Le père » n’aime pas les cheveux noirs qui sont longs or celle qui la scalpe a elle même les cheveux noirs et longs…

bscap0096.jpgbscap0085.jpg

Ne parlons des invraisemblances comme un jeune qui se prend « x » coups de masse dans le dos au niveau de la colonne et réussit quand même à se lever et marcher sans souffrir le martyr…

bscap0084.jpgbscap0107.jpg

A cause de ces nombreux défauts trop pesants dans l’intrigue, on assiste à un spectacle pas toujours des plus convaincants. Reste quelques scènes gores bienvenue et une première partie plutôt sympa dans l’ensemble si l’on fait abstraction de tout ce que j’ai cité plus haut.

bscap0106.jpgbscap0103.jpg

La fin du film n’est pas mauvaise non plus et j’ai adoré voir Estelle Lefébure se prendre une branlée (quelle mauvaise actrice, d’ailleurs en est-elle une vraiment).

bscap0117.jpgbscap0115.jpg

Samuel Le Bihan offre une prestation de qualité en tueur sanguinaire et le reste du casting n’est pas un mauvais choix non plus en général.

bscap0116.jpgbscap0109.jpg

La photographie est soignée et montre un réel savoir faire. Dommage que tout le reste ne soit pas du même acabit.

bscap0123.jpgbscap0122.jpg

En conclusion, Frontière(s) ne fait pas mieux que les autres productions françaises sorties à ce jour et ne marquera pas les esprits. Cependant, de par ses quelques qualités, il mérite qu’on y jette un oeil en espérant voir sortir dans les années à venir des films plus réussis et aboutis que ce dernier. Amateurs de films gores, ce film est pour vous.

4.gif

Celticxoan 

35.gif

1 commentaire à “FRONTIERE(S)”


  1. 0 mouzon 25 jan 2009 à 16:52

    bonjour, j’irais bien plus loin dans le commentaire. Frontière(s)s est un film raciste. Caricatural à souhait, mais d’un genre nouveau. Et pour tous les genres nouveaux, on tâtonne maladroitement. Pour moi, la vague de réalisateurs comme Gens, super branché, anti cons, anti nazis, anti droite, anti guerres, anti maladies etc… Sont tellement prévisiblent dans leur démagogie.
    Je suis français, d’origine slave, j’aime mon pays, je suis athé,j’ai eu une jeunesse perturbée, le respect de l’ordre n’est venu que tard. Mais, je ne me sens pas dégénéré parce que j’ai voté Sarko, ni parce que je prends mal que l’on manque de respect à ma femme parce qu’elle est blonde. je n’aime pas retrouver ma caisse dépouillée. Il n’y a plus de cabines téléphonique ni de distributeurs de clops, parce qu’ils coûtent cher à remplacer, trop cassés. On ne peut pas proposer au jeunes, des films ou « tous ce qui n’est pas islamique est mauvais ». dans le film on voit 2 fois le christ. c’est quoi? un rappel. Alla c’est plus R’n'B? faites attention aux symboles..merci, y’a plus de place.

Laisser un commentaire



CINOP' 6 |
balade en terre du mileu |
coconutsland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | kelhorreur
| sslstreaming
| celine fait son cinema